Accueil / Enjeux socio-économiques / OGM : déjà un quart de siècle !

OGM : déjà un quart de siècle !

Les cultures OGM ont débuté en 1995, soit il y a 25 ans… des variétés de maïs, de soja, de coton ou de colza résistantes à des maladies et/ou aux mauvaises herbes ont rapidement été adoptées dans certaines régions du monde. Elles ont permis l’arrêt de certains traitements insecticides et surtout une gestion simplifiée di désherbage, autorisant ainsi les cultures sans labour préalable.

En 25 ans, aucun problème sanitaire n’a été mis en évidence. A l’inverse, l’adoption des OGM a permis de réduire les risques sur la santé liés à l’application de produits phytosanitaires dans les régions où les agriculteurs se protègent le moins, comme c’est le cas pour le coton résistant à la pyrale.

25 ans après, les controverses demeurent. Ainsi l’Europe a adopté des règles si strictes que les agriculteurs n’ont jamais pu réellement tester les OGM.

25 ans après, de nouvelles techniques d’amélioration des plantes ont vu le jour, comme l’édition du génome plus précise et sans ajout d’ADN étranger, qui ouvrent de nouvelles perspectives d’amélioration des plantes, comme la valeur nutritionnelle, une meilleure conservation et surtout une adaptation plus rapide au changement climatique.

Pourtant, voilà 25 ans que les réglementations s’accumulent, sans jamais se simplifier au regard des connaissances scientifiques.

Beaucoup de défis sont à relever dans les 25 prochaines années : assurer la sécurité alimentaire pour tous, renforcer la qualité et la diversité des cultures, lutter contre les conséquences du changement climatique en termes de protection des plantes contre les nouveaux ravageurs, de la sécheresse … La baisse de l’utilisation des pesticides et des engrais (confirmée dans le projet européen  « Green Deal ») impose d’innover encore plus, notamment en sélection végétale !

https://youtu.be/Ojb5I2Ovz1M