Accueil / Infographies / Un immense champ des possibles

Un immense champ des possibles

Rien qu’en Europe, 200 millions d’euros ont été investis dans 148 projets portant sur l’édition du génome (Crispr) dans le domaine de la santé. Les recherches en biotechnologies agricoles sont assez développées, mais le flou juridique sur le statut de la technologie employée empêche à ce jour toute recherche en champ et toute utilisation commerciale.

Europabio (l’association européenne qui regroupe les acteurs des biotechnologies) a recensé les projets à travers le monde, que ce soit dans le domaine médical, l’agriculture ou l’industrie biosourcée. Le document, très richement sourcé, est disponible sur leur site.

 

L’édition du génome recouvre une série de techniques (dont la plus utilisée est Crispr) qui permet de corriger finement un gène, sans ajout d’ADN. L’objectif est d’effectuer une correction très précise pour améliorer la plante, comme par exemple l’acquisition naturelle d’une résistance à une maladie. C’est le cas d’un travail de recherche de l’INRAE sur un virus de la tomate, qui consiste à copier le gène d’un poivron (même famille que la tomate) chez la tomate, sachant que la différence entre être résistant ou non au  virus porte uniquement sur deux lettres du code génétique !